Votez pour M’ame Angéline

On n’imagine pas le film sans la Magnani, impulsive, remuante, infatigable entraîneuse puante de vérité

Annunci

L'onorevole Angelina Luigi Zampa 1947

Janvier 1948

Tournant presque continuellement hors studio, comme De Santis et bien d’autres depuis quelques années, Luigi Zampa n’a pas cherché à faire de chaque plan une composition savante; le metteur en scène s’est soumis à l’action et a raconté avec simplicité, sinon avec simplesse, l’histoire d’une mère de famille romaine qui entraîne à une légitime rébellion tous les mal lotis de son faubourg misérable.

C’est une autre illustration de notre après-guerre. «Quoi? Pas de distribution de pâtes? Et ça, qu’est-ce que c’est?… Si vous croyez que ces spaghettis ne seraient pas mieux dans l’assiette de nos gosses que dans vos armoires!…».

Suivie, aidée, encouragée par un troupeau de brebis qui devient meute hurlante et agissante, Angelina commence par nettoyer l’épicerie, mettre à la raison le boulanger, faire prolonger une ligne d’autobus et ainsi de suite jusqu’à ce que, l’hiver et l’inondation venant, elle décide tous ses voisins à occuper les immeubles en construction que des propriétaires égoïstes laissent inachevés. Ces exploits la mettent plus d’une fois en contact avec la police, ils peuvent la conduire au Parlement. Tous les partis essayent de s’annexer cette maîtresse-femme. Mais la commère n’a pas d’idées politiques, elle n’a que du bon sens et le goût de passer des paroles aux actes.

C’est un film d’actualité où sont intégrées avec ingéniosité les préoccupations matérielles de la majorité des gens d’aujourd’hui: sans aucune arrière-pensée de propagande et sans autre malice que celle d’humoristes sensibles, souriant sans amertume de tous les ridicules de leurs contemporains dans les minutes les plus ordinaires de l’existence comme dans les cas les plus pénibles.

Cette indépendance d’esprit et cette légèreté de ton, la fluidité d’un dialogue toujours savoureux, enfin la présence, l’autorité et la verte d’Anna Magnani sauvent L’Honorable Angeline de la banalité du reportage romancé. En fait, cela reste una espèce de reportage sur le petit peuple romain, capable de mouvements d’humeur, jamais de méchanceté et surtout sur cette M’ame Angeline (Sora Angelina) émergeant du troupeau qui patiente en se contentant de grogner.

On n’imagine pas le film sans la Magnani, impulsive, remuante, infatigable entraîneuse puante de vérité, mégère tendre, prompte à tout saisir, d’une oreille de chatte et d’œil de chef, sans cesser de torcher machinalement ses mômes avant de se remettre, pie active, à sa lessive ou à sa cuisine.

Le cinéma suit ses héros. Tandis que Rossellini en Allemagne et Visconti en Sicile inventent leurs acteurs au coin des rues et à tout bout de champ, la pellicule péninsulaire s’enroule autour du socle de ces statues vivantes: une furie émouvante et sympathique (Magnani) et un compère rond et généreux, d’une éloquence grasseyante (Fabrizi). Ils ne sont pas seuls: les acteurs de caractère sont aussi fins, habiles et efficaces que nombreux; mais on aura bientôt envie de voir sur l’écran italien un ou deux jeunes couples, beaux et aiment la vie à travers eux-mêmes, comme on en rencontre chaque jour à Rome, à Florence, à Milan, Vérone, Naples et dans toute l’Italie.

Jean George Auriol

Autore: tributetoannamagnani

"Tribute to Anna Magnani" è un progetto ideato e realizzato per rendere omaggio ad Anna Magnani, a scopo didattico e senza fini commerciali. For Study Purposes Only.

Rispondi

Inserisci i tuoi dati qui sotto o clicca su un'icona per effettuare l'accesso:

Logo WordPress.com

Stai commentando usando il tuo account WordPress.com. Chiudi sessione /  Modifica )

Google photo

Stai commentando usando il tuo account Google. Chiudi sessione /  Modifica )

Foto Twitter

Stai commentando usando il tuo account Twitter. Chiudi sessione /  Modifica )

Foto di Facebook

Stai commentando usando il tuo account Facebook. Chiudi sessione /  Modifica )

Connessione a %s...

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.